Accueil > Blogue > Brünhild

[Blogue] Brünhild

BMW R1200RT

lundi 16 mars 2009

Malgré un mistral un peu mufle qui persiste à vouloir s’inviter sans cesse à la fête, le printemps commence à poser ses jalons. Les températures remontent sensiblement, ce qui provoque d’importantes démangeaisons dans le poignet droit et une envie de plus en plus irrépressible de sortir la bécane. Seul avantage de l’insistance mistralienne, il nous évite des pluies, certes nécessaires, mais dont cet hiver, particulièrement rude, ne nous a pas privé non plus.

Frida est donc partie vers l’Alsace le samedi 7 mars. Ce ne fut pas sans un petit pincement au cœur que j’ai regardé Patrick, son nouveau propriétaire, passer l’angle de la rue, la belle teutonne juchée sur sa remorque. Ainsi s’est tournée une page belle et intense qui nous a fait partager 73500 km à travers la France et l’Europe (un peu) au cours de ces presque 4 années. Cette K1200RS restera un très bon souvenir et je suis tout de même satisfait que son nouveau propriétaire ait pour elle de beaux projets de voyages. Longue route à Frida et beaucoup de plaisir à toi, Patrick.

JPEG - 139.6 ko
Départ de Frida

J’étais repassé chez Béhème dans la semaine pour récupérer une vieille commande. Bien sûr, Jean-Claude, le vendeur, m’est retombé dessus au sujet de la R1200RT, toujours en vente. Reprise des négociations et au final une proposition intéressante.

Je le disais en introduction, le printemps est presque là, et ça tourne un peu la tête, le printemps. De plus, cette envie de reprendre la route avec une bécane apte au voyage, histoire de profiter des premiers vrais beaux jours depuis si longtemps, n’est pas facile à conjurer.

Alors voilà. Mercredi 11 mars, j’ai « troqué » la K75, rachetée à Lady D., à peine sortie de révision, contre une R1200RT. Ce vieux rêve, qui me hantait depuis tant d’années, se réalise enfin : j’ai ma GT, et une Béhème, en plus.

C’est elle : Brünhild, splendide dans sa robe rouge, telle une valkyrie, reine des routes.

JPEG - 99.8 ko
Brünhild 1
JPEG - 111 ko
Brünhild 2
JPEG - 97.5 ko
Brünhild 3
JPEG - 126.5 ko
Brünhild 4
JPEG - 92.2 ko
Brünhild 5
JPEG - 119.6 ko
Brünhild 6

Inutile de dire que, depuis mercredi, tous les prétextes ont été bons pour rouler avec Brünhild. Et comme les trajets que j’avais à faire étaient singulièrement courts, ben on a fait quelques détours pour s’apprivoiser mutuellement. Surtout moi. Car si je trouvais ma K12 particulièrement imposante, malgré le fait que je l’avais très bien en main (heureusement), que dire de la RT avec son énorme tablier et son assise haut perchée ?

Du coup, je me sens comme un débutant à son guidon. Comme si j’avais peur de lui faire mal. Mais c’est un vélo qui obéit au doigt et à l’oeil et s’inscrit dans les courbes avec une aisance surprenante pour une bécane de ce gabarit. J’avoue avoir encore du mal à trouver mes marques.

Ce weekend, on a abattu près de 700 km sur la côte et l’arrière-pays entre Marseille et Nice. Route des Crêtes au-dessus de Cassis, montée du Beausset au Castelet, Haut Var, Grasse et les gorges du Loup ainsi qu’un bon peu d’autoroute. Je ne parle pas de la protection extraordinaire, de la position de conduite sénatoriale, des suspensions réglables sur une simple impulsion du pouce gauche (un vrai pullman), de la capacité d’emport (mieux qu’un semi-remorque... presque) ni du bourrin qui pousse fort. Je ne voudrais pas faire la nique aux malheureux qui roulent encore sans connaître ce sommet de technologie et de confort. Fatigué, moi ? Oui, d’avoir déambulé dans les rues de Grasse et de Nice mais pas d’avoir roulé.

J’exagère quand même. De retour dans la vallée du Rhône, le mistral était encore là, de face ou par le travers, et la prise au vent de Brünhild est à l’avenant de ses qualités : phénoménale. Donc, baisser la bulle, se courber derrière et serrer les genoux au maximum en essayant de garder les bras souples. Épuisant quand même avec ce foutu vent qui souffle en rafales !

Mais finalement, une belle balade avalée à toutes les allures au guidon d’un pur engin de bonheur.

Retenez-moi ou j’y retourne tout de suite !

Vos commentaires

  • France
    Le 16/03/09

    Ben t’en as mis un temps à nous la présenter ! Pffff...
    Jolie couleur. On dirait presque une vraie moto, en rouge, comme ça. ;o)
    Bonnes routes et longue vie commune.

  • Marco
    Le 16/03/09

    Tu confonds sûrement. Ce n’est effectivement pas une Ducati, ce qui ne la range pas dans la catégorie des draisiennes à moteur. Mais pour comprendre la différence, il faut savoir rouler plus de 40 bornes sans avoir des ecchymoses aux poignets et des engelures aux fesses. Et du goût aussi. Mais ça, ça se commande pas, pas vrai ?

  • ydikoi
    Le 16/03/09

    quoi quoi quoi … une brune hilde chez marco, et on ne nous dit rien ?!?!

    enfin bon, je suis mauvais joueur, puisque j’ai noté que les adeptes de Fesse Bouc en avaient eu la primeur, eux, avant les habitués de Ficanas …

    mais bon, c’est un timide le marco, il fait certainement son pudique à se retrouver tout d’un coup avec une blondasse à forte poitrine et nattes épaisses ;-)

    bienvenue à elle en tout cas, à bientôt pour des roulages communs … au stage afdm de nancy du 15/16 mai ? ;-)

  • @Ficanas84
    Le 16/03/09

    Fesse bouc c’était un essai et personne lit ça, d’ailleurs. Mais la vraie annonce c’est ici.

    Et puis, je travaille à l’inscription au stage des 15/16 mai.

    Et puis, on cause de nos teutonnes à l’occasion pour vérifier si tu partages mes premières impressions et vice-versa.

    Et puis, ouaf ! Quelle machine !

  • ydikoi
    Le 17/03/09

    ouaf, comme tu dis :-)

    pour les détails, on en reparle !

  • Frédéric
    Le 18/03/09

    Bah voilà, bravo Marco !
    J’avais essayé la RT1200 chez un concec’ BM, en effet de très bonnes qualités, mais pas parfaite pour mon gabarit et j’attendais plus de pèche - outre que son tarif est... allemand. Cela dit, c’est sans conteste une super moto, dont je suis sûr que tu seras très content. Bon, t’as plus qu’à venir aux balades du 84, qu’on puisse enfin rouler ensemble !

  • @Ficanas84
    Le 20/03/09

    Ah ça, les goûts et les couleurs...

    Ceci dit, il y a 2 types de selles sur cette bécane, une pour les petits et une pour les grands (CQFD). J’ai pris cette dernière et je m’y sens bien. Avec l’autre, j’avais le menton sur le réservoir ;O)

    Ensuite, question pèche, je sais pas ce que tu attends précisément mais je trouve qu’elle a du caractère et même assez prononcé. Les reprises sont plus que correctes pour ne pas dire rageuses. En tout cas, c’est peut-être pas la K12 question poussée stratosphérique mais y a le coup de pied au cul assuré. Et ça enroule super bien, la mise sur l’angle est sans effort. Bref, un régal.

    Mais tu peux pas comprendre, tu connais rien aux valkyries ;o)

    Quant au tarif, je l’ai eu avec toutes les options (sauf la radio mais comme je suis sourd, c’est pas ce qui me manque le plus) pour à peine plus cher qu’un 1000 V-Strom neuf et très dépouillé. Mais effectivement, faut pas acheter ça neuf ou alors prendre une carte de fidélité chez Panzani (oui, des pâtes, des pâtes !).

  • Guillaume
    Le 14/04/09

    Salaud ! Salaud ! Salaud !

  • @Ficanas84
    Le 15/04/09

    Rectificatif : Elle pousse vraiment très fort la bête. Ne pas cantonner le moteur dans les premiers 3000 tours. C’est au dessus que la cavalerie déboule. C’est plus un coup de pied au cul, c’est un passage en hyper-espace, distorsion 7,3 (faut avoir regardé Star Treck pour comprendre).

    Alors me dire que môssieur attendait plus de pêche ! Autant me dire que la mer n’a pas le goût de sel !

    C’est petit, petit ! Si !

  • @Ficanas84
    Le 15/04/09

    Ben oui, mon Guigui : ça n’a as été une mince affaire et je te laisse imaginer l’impact sur les finances. Mais ça devrait être pour un bon bout de temps et elle en vaut vraiment la peine.
    Et puis, si t’es sage, je te la prêterai, promis !

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0