Accueil > Blogue > C’est la mer qui prend l’homme...

[Blogue] C’est la mer qui prend l’homme...

lundi 18 octobre 2010

On a beau savoir que ça va arriver, et on a beau s’en réjouir, quand la première amarre est hissée à bord, on réalise d’un coup ce qui est en train de se jouer.

C’est sûr, il y a une pointe de nostalgie dans ce que j’écris. Tout ce que nous avons partagé, ces combats menés ensemble même, et surtout, si nous n’étions pas d’accord sur tout. Le respect mutuel, l’amitié, le doute et l’enthousiasme. La fatigue aussi, pourquoi le nier ? Mais cette conviction d’avoir apporté notre pierre, même modeste, à un édifice dans lequel nous croyons.

Et puis, il y a de la joie aussi à l’idée d’assister à un accomplissement.

Bref, Ydikoi a largué sa première amarre et son regard se tourne déjà vers l’horizon. Et vers le chantier naval un peu aussi vu que sa coquille de noix n’a pas encore dépassé le stade de la 2D. Mais ça va viendre.

Et je suis heureux pour lui.

Et pis c’est tout !

Vos commentaires

  • Rouquette
    Le 20/10/10

    Y a un peu trop de flonflons dans cette chanson de JJG, mais en gros c’est ça. Ou en tout cas, je l’ai qui me vient dans la tête chaque fois que je me rappelle qu’il part... C’est couillon, non ? O_O

    Puisque c’est ailleurs
    Qu’ira mieux battre ton cœur
    Et puisque nous t’aimons trop pour te retenir
    Puisque tu pars

    Que les vents te mènent où d’autres âmes plus belles
    Sauront t’aimer mieux que nous puisque
    l’on ne peut t’aimer plus
    Que la vie t’apprenne
    Mais que tu restes le même
    Si tu te trahissais, nous t’aurions tout à fait perdu
    Garde cette chance

    Que nous t’envions en silence
    Cette force de penser que le plus beau
    reste à venir
    Et loin de nos villes
    Comme octobre l’est d’avril
    Sache qu’ici reste de toi
    comme une empreinte
    indélébile

    Sans drame, sans larme
    Pauvres et dérisoires armes
    Parce qu’il est des douleurs,
    qui ne pleurent qu’à l’intérieur
    Puisque ta maison, aujourd’hui c’est l’horizon
    Dans ton exil, essaie d’apprendre à revenir
    Mais pas trop tard

  • ydikoi
    Le 21/10/10

    Il y a des messages qui font chaud au cœur. Ces deux là par exemple, plus que tout autre, vous savez l’un et l’autre pourquoi.

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0