Accueil > Blogue > 1+1=10 ou à peu près

[Blogue] 1+1=10 ou à peu près

dimanche 1er juin 2008

Christine Lagarde. Ministre de l’Économie et des Finances. Un cas.

C’était sur France Inter, jeudi matin (29 mai 2008), dans la séquence qui termine la tranche matinale d’information et au cours de laquelle les auditeurs posent des questions à la personnalité invitée. Une auditrice demande, à peu près, ce que le gouvernement compte faire pour soulager les Français face à la hausse vertigineuse du prix du pétrole.

Et notre pintade, modèle De Luxe, de commencer sa tirade par (je cite de mémoire) : "Il est vrai que le poste carburant a doublé pour les ménages en un an"...

Rapide calcul : L’an passé, le litre de SP95 oscillait autour de 1,17 €. Aujourd’hui, il est à environ 1,40 €. Soit une hausse de 19,66 %. Le litre de gazole était à environ 1,00 €. Il est aujourd’hui au même prix que le SP95. Soit une hausse de 40 %. Il est vrai que ça varie passablement d’un distributeur à l’autre et d’une région à l’autre. Mais c’est déjà assez douloureux comme ça et on est quand même loin des 100 % de madame Lagarde. Si c’est pour nous remonter le moral, c’est pas la bonne méthode.

On t’explique Kiki, pour obtenir un pourcentage :

  1. Tu fais la différence du prix de cette année et du prix de l’an dernier. On prend un exemple simple pour que toi comprendre : 12-8=4.
  2. Tu divises cette différence par le prix de l’an dernier : 4/8=0,5.
  3. Tu multiplies par 100 : 0,5x100=50 %

Ou tu fais directement 12/8=1,5.

Tu vois, c’est fastoche. Et si t’y arrives pas, y a même des calculettes qui ont une touche spéciale marquée "%" pour les calculer pareil.

Doubler, c’est multiplier par 2, Kiki. On y viendra mais pour l’instant, c’est pas vrai.

Il est possible que notre Kiki ait appliqué les mêmes méthodes de calcul à l’essence qu’aux prévisions de croissance. Mais nous, on n’est pas la Commission Européenne, on nous la fait pas. Fais donc un peu gaffe, Kiki, à qui tu causes.

Pour finir, inutile de dire que Kiki s’est bien gardée de répondre à la question. En gros, y a rien à faire et faut être sages et patients. Bientôt on aura plein de belles éoliennes, des centrales nucléaires tout partout et des voitures qui marchent au pet de vache.

On a juste le temps de crever la gueule ouverte, en somme, si on compte sur ce gentil gouvernement. Rassurant.

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0