Accueil > Blogue > France ingrate...

[Blogue] France ingrate...

dimanche 20 avril 2008

31 % d’opinions favorables.

Et encore, on m’a pas demandé mon avis ! A sa place, je démissionnerais...

Vos commentaires

  • Guillaume
    Le 30/04/08

    Pourquoi démissionnerait il ? Il a été élu pour 5 ans. Et ce n’est pas les sondages qui font la Démocratie, sinon Balladur et Jospin auraient été Président of ze République...

    Ce qui est intéressant est de savoir si les Français sont déçus par ses réformes ou autre chose ... Les sondages tendraient à faire voir que les réformes en cours ne dérangent pas... Sauf à la marge, genre l’engagement en Afghanistan...

    C’est CA qui est dramatique. L’histoire de la marque de la vaseline, du choix et des graviers...

    Mmmm...

  • @Ficanas84
    Le 01/05/08

    C’est pas la peine de remuer le couteau dans la plaie. Je sais très bien qu’il en a pour 5 ans et nous aussi :o(

    Que les sondages ne fassent pas la démocratie, on est bien d’accord mais sa première tentation a tout de même été de nous les mettre sous le nez pour s’auto-congratuler. Quand les retours de bâtons sont aussi réjouissants, je ne vois aucune raison de ne pas s’en féliciter. Reste évidemment la question du pourquoi du mécontentement. Que ces prétendues réformes, qui en fait ne sont que des retours en arrière, n’en soient pas la cause, ça reste à voir. Car le mot "réforme" est en général synonyme de "changement pour du mieux". Au pire, tant qu’elles ne remettent pas en cause notre qualité de vie, on s’en accommoderait presque. Mais lorsqu’on se rend compte qu’elles n’apportent pas ce mieux (du moins pour tout le monde) et qu’elles provoquent même des reculs, je ne suis pas sûr qu’elles soient toujours aussi bien vues.

    Mais il est vrai que quand on a une classe politique aussi médiocre, l’exaltation du peuple n’est pas vraiment de mise. L’image que renvoie la politique française est si pitoyable que pour se convaincre que l’élection de Sarkosy n’est pas la pire des merdes que nous a léguées la Vème République, il faut une sacré dose d’optimisme. Quand on a élu un tel pantin, on ne peut pas du jour au lendemain se dédire sans se mésestimer. C’est peut-être pour ça que les réformes continuent d’apparaitre comme acceptables. Pour ne pas avouer qu’on s’est fait berner. Mais ce qui me révulse encore plus, c’est que l’alternative à Sarkosy, pour l’instant est tout aussi inconsistante et méprisable que lui.

    On est dans la merde, mon vieux, je te le dis...

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0