Accueil > Blogue > New-Zeland 8 - France 7

Coupe du monde de rugby 2011

[Blogue] New-Zeland 8 - France 7

dimanche 23 octobre 2011

Oui. C’est le match que l’on attendait depuis longtemps. Le plus beau peut-être de cette équipe de France, celui de toutes les audaces, du panache et de la témérité. Celui de tous les regrets aussi car le titre tant convoité nous échappe d’un cheveu !

C’est vrai. On ne l’attendait pas à ce niveau, cette équipe de France. Comme ce fût laborieux pour en arriver là. Mais elle n’a pas démérité. Vice-championne du monde qu’elle est notre équipe ! On dira ce qu’on voudra : sur ce match, elle a été splendide.

Certes, nous avons commis des erreurs. Beaucoup trop pour être les meilleurs mais à peine plus qu’eux. Quand on fait le compte, cela se joue à si peu.

Mais il y a aussi le panache. Et un essai flamboyant de Dusautoir au terme d’une charge splendide de toute l’équipe et qui met la France au niveau de la Nouvelle-Zélande. Celle-là, on la dit la meilleure du monde. Et elle l’est puisqu’elle a gagné. Mais comme elle a tremblé. Comme les Bleus lui ont tenu la dragée haute !

Peut-être certains débattront-ils encore longtemps de ces notions de jeu un peu étonnantes de la part de l’arbitre. Un point, à ce niveau, ça vaut victoire ou défaite et ce que nous ressentons comme des complaisances au bénéfice de l’adversaire lui aurait été reproché pareillement en sens inverse. Mais peut-être que pour ne pas être accusé de partialité, cet arbitre-là n’a-t-il pas été assez impartial et a-t-il trop fermé les yeux sur les fautes zélandaises. Mais, dans le fond, il n’y a pas lieu de se lamenter. Ce match a tenu ses promesses les plus folles. Ce fût un grand match comme on aimerait en vivre à chaque confrontation, avec deux équipes qui ont donné le meilleur d’elles-mêmes à la fin d’un tournoi qui n’a rien eu d’une balade de santé. Merci, merci, merci. Mille fois merci à toutes les deux !

Gloire aux All-Blacks puisque la loi du sport l’a décidé ainsi. C’est décidément une bien belle équipe contre laquelle il n’y a pas de honte à succomber. La meilleure du monde, sans contestation possible. A un petit point près !...

Et nous, nous pouvons regarder la nôtre avec satisfaction. Après tant de doute, tant de souffrances, elle a démontré aujourd’hui qu’elle est bien à sa place : une glorieuse deuxième sur l’ensemble de la compétition. Mais peut-être bien la première au vu de ce match. En tout cas, dans nos cœurs !

Merci les Bleus pour le match que vous nous avez offert aujourd’hui. Rendez-vous à bientôt !

Et ALLEZ LES PETITS !

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0