Accueil > Blogue > Anti-socialisme primaire

Présidentielle 2012

[Blogue] Anti-socialisme primaire

dimanche 16 octobre 2011

Selon toute vraisemblance, François Hollande devrait être désigné candidat socialiste pour la prochaine présidentielle et, cette fois, avec de sérieuses chances de l’emporter.

A tout prendre, mieux vaut Hollande comme président de la République qu’une seule année de plus avec Sarko à l’Elysée.

Cela dit, l’espoir de grandes décisions susceptibles de changer en profondeur la société française et européenne est assez mince. En gros, on devrait se borner à mettre un peu de justice dans un monde qui semble en ignorer jusqu’au principe même. Ce serait déjà pas mal, en effet. De là à célébrer cela comme une victoire, on me permettra de contenir mon enthousiasme pendant encore quelques temps.

Je n’ai pas participé à cette primaire socialiste citoyenne. Non pas que je n’aie pas été tenté de le faire mais je n’ai pas pu accéder au site indiquant les bureaux de vote malgré plusieurs tentatives toutes infructueuses. Alors, de guerre lasse...
Si j’avais participé, mon choix aurait été Montebourg au premier tour puis, par défaut, Aubry au second. Là, j’avoue que la différence entre les finalistes me semble être affaire de détails mais Hollande ne me plaît pas vraiment ni son discours édulcoré construit pour ratisser large et principalement au centre.

Au premier abord, ces primaires semblent donc être une initiative intéressante et, en tout cas, elles sont plutôt flatteuses pour le PS. C’est du reste l’autre raison pour laquelle je n’ai pas insisté davantage pour voter : il s’agit de choisir son candidat, pas le président de la République, et mon premier choix ne sera pas, de toute façon, le PS. Ceci dit, c’est surtout un magnifique coup de pub pour ses positions qui ont été étalées dans les médias pendant plusieurs semaines, allant jusqu’à éclipser l’action de notre vénéré guide suprême et de son gouvernement.

De quoi énerver ces bonnes gens !

C’est donc avec un plaisir vivifiant que l’on a vu les tronches pincées des militants UMP se rendant aux journées parlementaires de leur espèce de parti avec pour slogan, semble-t-il : « Ras le bol des primaires soces ! »
Un peu comme des poissons hors de leur aquarium, à deux doigts de l’asphyxie. J’avoue que j’ai trouvé cela très réjouissant et je remercie très sincèrement le Parti Socialiste d’avoir rendu possible cette vision drolatique.

Évidemment, tous les ténors du machin sont venus déblatérer comme une semaine auparavant pour déverser leurs flots d’immondices. La palme revient à notre gai Fillon jugeant que les socialistes ne recherchaient pas la vérité mais des boucs émissaires. Il est vrai que notre ami parle d’expérience, lui qui est le chef d’un gouvernement qui, depuis 5 ans, a fait de la recherche de boucs émissaires sa grande spécialité, comme sa marque de fabrique : les Roms, les immigrés et leurs enfants, les musulmans, les chômeurs, les pauvres, les malades, les sans-abris, les retraités, les syndicalistes, etc. Même les motards, ce qui n’est pas franchement une nouveauté.
Sauf que là, les futures victimes expiatoires seraient à rechercher chez les nantis et privilégiées, autrement dit, chez ceux à qui lui et ses amis lèchent avidement les doigts de pied et les essuient consciencieusement dans un drapeau tricolore, histoire de dire que c’est pour le bien du pays.

Le péril est grand, en effet !

Après une bonne trentaine d’années de libéralisme ravageur voilà donc à quoi la droite en est réduite pour terrifier le bourgeois et le titulaire d’un livret A. Fini le Coco avec son couteau entre les dents, prêt à égorger le plus modeste propriétaire foncier pour « révolutionner ». Place au Socialiste parlant d’un peu de justice et de réforme fiscale. Quelle horreur !

On a beau dire. Même si ces primaires n’ont mobilisé que 4 % de l’électorat, elles te vous ont un petit avant-goût de coup de pied au cul assez prometteur. Et ça, quoi qu’en disent Fifi, Sarko et le cœur des vierges outragées de l’UMP, c’est du très bon.

Et pis, c’est tout !

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0