Accueil > Blogue > Nouvelle-Zélande 37 - France 17

Coupe du monde de rugby 2011

[Blogue] Nouvelle-Zélande 37 - France 17

samedi 24 septembre 2011

C’est le genre de match qui me fait penser aux Romains déglingués d’Astérix après une rencontre fortuite avec les Gaulois. Genre : « Z’étaient combien, là ? Plus de quinze, hein ? Bon, on oublie ça et on passe à autre chose... »

Non pas que les Bleus aient été ridicules, non. Je trouve même qu’ils se sont bien battus, les Bleus. Mais, comment dire ? C’était pas l’équipe française la mieux inspirée dans une rencontre avec les Blacks. Peu de fantaisie, peu d’audace. Du cran, oui, mais sans véritable génie.

Les 10 premières minutes, à elles seules, illustrent tout le match : les Français tiennent le ballon pendant 7-8 minutes et campent dans le camp néo-zélandais. Ils arrivent à moins de 10 m de la ligne de but. Succession de charges, percussions, fixations, relances. 7 minutes ! Pénalité pour les Blacks qui nous renvoient dans notre camp, charge, percussion, fixation, développement, renversement... essai en coin. En 2-3 minutes, les néo-zélandais nous passent déjà un essai et mènent 5-0. Il nous faudra 54 minutes, à nous, pour marquer notre premier essai... Tout est dit.

A la mi-temps, on a déjà 3 essais et 2 transformations dans la musette (19 points) contre une pénalité à notre actif (3 points). Et presque du copié-collé : deux essais en perforation de notre défense qui se fait prendre à tous les coups.

La seconde mi-temps est moins à sens unique, c’est vrai. On ne la perd finalement que 18 à 16. Mais on n’était pas vraiment de taille face une équipe qui, de plus, fait relativement peu de fautes pouvant la mettre en danger. Certes, nous non plus mais tout de même un cran en dessous.

Enfin, voilà, on aura eu le plaisir de voir une nouvelle fois jouer les légendes du rugby. Ils ont assuré le minimum syndical et n’ont pas eu à forcer leur talent. Tant mieux pour eux, donc, et encore bravo messieurs les All Black !

Alors on dit : 5 essais, 3 transformations, 1 pénalité et un drop pour les Blacks contre 2 essais transformés et 1 pénalité pour les Bleus. 37 à 17, le compte y est.

Rendez-vous donc pour la revanche... en finale !

ALLEZ LES BLEUS !

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0