Accueil > Blogue > Ficanas

La tournée du patron

[Blogue] Ficanas

En guise d’introduction

mercredi 12 décembre 2007

Un ficanas, en langue nissarte (niçoise), c’est un curieux, un fouineur, quelqu’un qui fourre son nez partout pour savoir ce qui se passe et pour en parler alentour. Le terme est un brin péjoratif puisqu’il confine aussi au colportage de ragots.

Mado la Niçoise de Noëlle Perna, vous connaissez ? Ben, voilà. Ça c’est une ficanas ! Quelqu’un qui a son mot à dire sur tout.

Bon, certes, je n’ai pas la prétention ni d’avoir le talent de Noëlle Perna ni d’avoir un avis sur tout mais, bon, je ferai de mon mieux. Promis.

Curieux de tout, je le suis certainement mais mon but n’est pas de colporter des ragots. Simplement de dire ce que je pense, en bien ou en mal, de tout ce qui nous entoure.

Et les sujets ne manquent pas ! Surtout depuis l’avènement d’un certain petit homme...

Encore un site anti-Sarkosy, penseront certains. Mais non. Certes, je ne porte pas le bonhomme dans mon cœur et ça se verra sûrement. Mais y a pas que le gnome dans ce pays, heureusement ! Il y a bien d’autres sujets de colère ou de satisfaction, bien d’autres énergumènes énervants et bien d’autres gens qui font des tas de choses super.

J’aimerais juste en causer un peu. A ma façon.

Vos commentaires

  • machin
    Le 09/07/08

    Je savais pas où le mettre, alors ça sera ici, et donc :

    oh putain !!!

    oh putain !!!

    Marco lit monsieurlâm, depuis quand t’es attiré par le genre métrosexuel toi ? :)

    Tu continues à m’épater, plus sérieusement :)

  • @Ficanas84
    Le 10/07/08

    Bah quoi ? Je visite des blogues, je les trouve sympa et j’y retourne de temps à autre voir ce qu’il s’y dit. C’est simple. Et quand ça me plaît, je les référence.

    Pas obligé d’être toujours d’accord, d’ailleurs, ni sur les idées (enfin, faut pas trop pousser non plus) ni sur les orientations sexuelles, ni sur le style de vie. Enfin, y a pas de règle. Faut que j’accroche, c’est tout.

    Et puis, ceux-là, Monsieur Lam, Fab, etc., j’ai tiré la pelote depuis le tien, bien souvent. De fil en aiguille si je puis dire.

    Voilà, t’es content ?

Blogue | Suivre la vie du site RSS 2.0